Pas de lien entre aneuploïdie et âge du père selon une étude

Publié le 28 Août, 2020

Une étude[1] réalisée par des chercheurs canadiens n’a pas établi de corrélation entre prévalence de l’aneuploïdie[2] des embryons et âge du père. L’étude a été menée « sur plus de 3000 embryons » issus d’ovocytes de donneuses « jeunes »[3]. Les chercheurs n’ont pas observé de différences non plus en termes de taux de mosaïcisme[4] ou de formation de blastocystes[5]. Seule corrélation notée : « un taux de fécondation plus faible et un taux d’aberrations segmentaires plus élevé » quand l’âge du père dépasse 50 ans. Un effet dû à « la détérioration de la qualité (et du nombre) des spermatozoïdes avec l’âge ».

Une étude américaine[6], « analysant les données de plus de 40 millions de naissances vivantes documentées entre 2007 et 2016, a révélé que les hommes âgés de 45 ans ou plus avaient une probabilité faible mais plus grande d’être pères de bébés nés prématurément, de faible poids à la naissance, et avec un score d’Apgar inférieur à celui de leurs homologues plus jeunes ». Des risques périnataux qui « semblent désormais peu associés à un effet (éventuel) de l’âge paternel sur les taux d’aneuploïdie embryonnaire ».

Aux États-Unis, « le nombre de premières naissances chez les femmes de plus de 35 ans a augmenté d’environ 2 % par an depuis les années 1970 ». Dans le même temps, « le pourcentage de naissances chez des pères de plus de 40 ans a doublé, pour atteindre 9 % ». Au Royaume-Uni, l’âge moyen des pères de bébés nés en 2017[7] était de 33,4 ans. Ce qui « poursuit une augmentation annuelle faible mais constante ».

[1] Dviri M, Madjunkova S, Koziarz A, et al. Is there a correlation between paternal age and aneuploidy rate? An analysis of 3,118 embryos derived from young egg donors. Fertil Steril 2020; 114: 293-300.
doi.org/10.1016/j.fertnstert.2020.03.034

[2] Nombre anormal de chromosomes

[3] toutes âgées de moins de 33 ans

[4] Coexistence de cellules avec des génotypes différents au sein d’un individu ou d’un organisme

[5] Stade de développement de l’embryon âgé de 5 jours

[6] Khandwala YS, Baker VL, Shaw GM, et al. Association of paternal age with perinatal outcomes between 2007 and 2016 in the United States: population based cohort study. BMJ 2018; 363: k4372

[7] Plus précisément en Angleterre et au Pays de Galles

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Euthanasie : en Espagne, un projet de réforme pour inclure les maladies mentales
/ Fin de vie

Euthanasie : en Espagne, un projet de réforme pour inclure les maladies mentales

Le ministère de la santé espagnol, avec l’aide des communautés autonomes, a travaillé sur une réforme du « Manuel de ...
cellules_souches_2_-_freeimages

Cellules souches : une nouvelle technique pour réparer les lésions corporelles internes

Des scientifiques ont utilisé des protéines conçues par ordinateur pour « diriger » des cellules souches humaines et former de ...
istock-89954120
/ PMA-GPA

La GPA, un droit de l’homme ?

Un nouveau document d'orientation du FNUAP suggère que la GPA devrait être considérée comme un élément de la « planification familiale ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres