Parlement européen : amendement contre les pratiques coercitives du planning familial

Publié le 11 Mar, 2011

Le Parlement européen a rejeté un texte proposant de financer des programmes d’avortements forcés et de stérilisation à l’étranger. Selon le l’association Care for Europe, les parlementaires ont adopté, par une majorité de 372 voix contre 279, un amendement interdisant tout financement européen de programmes de planning familial utilisant des pratiques coercitives ou à caractère obligatoire.

En outre, le budget 2011 du Parlement européen prévoit désormais des fonds  pour lutter "contre l’avortement forcé, la stérilisation et même l’infanticide, qui sont par exemple utilisés en Chine pour imposer la politique étatique de planification familiale".

Care for Europe rappelle que des organisations comme le FNUAP (Fonds des Nations Unies pour la population), le Planning familial international et le groupe Marie Stopes International sont souvent critiquées pour leur coopération à de telles pratiques coercitives en Chine.

Lifesitenews.com (Hilary White) 28/10/10

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres