Ouverture d’une banque de sang placentaire à Nancy

Publié le : 10 mai 2010

A Nancy, une banque de sang placentaire sera bientôt opérationnelle d’ici la fin de l’année 2010. La ville lorraine, déjà dotée d’une unité de thérapie cellulaire, rejoint neuf autres villes au sein du Réseau Français de sang placentaire : Paris, Poitiers, Montpellier, Bordeaux, Lyon, Grenoble, Marseille, Rennes et Besançon. Immédiatement après la naissance de leur enfant, les parents peuvent  faire don du sang de cordon ombilical riche en cellules souches hématopoïétiques (CSH). Il s’agit "d’un enjeu de santé publique" avec la création de ces "banques solidaires" pour le Dr. Alain Miton, président du réseau périnatal lorrain. "On utilise le sang placentaire qui avant ne servait à rien. On a un produit humain sans risque pour la mère ou le nouveau-né qui ne peut être que bénéfique pour tout le monde. On soigne les malades et on ouvre la porte à la médecine de demain" se réjouit-il.

La maternité régionale ne pouvant alimenter seule la banque de sang placentaire, d’autres maternités seront sollicitées pour les prélèvements comme la clinique Majorelle à Nancy ou l’hôpital maternité et la clinique Claude Bernard à Metz. Le Dr. Miton insiste sur le caractère gratuit et anonyme du don à la différence de certaines bio-banques privées proposant aux familles le dépôt du sang placentaire contre le paiement d’une location en vue d’une hypothétique utilisation future. La banque de Nancy peut croître en vertu de crédits alloués par l’Agence de la biomédecine jusqu’à 2012.

La Semaine.fr (Pierre Taribo) 07/05/10

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres