Organes prélevés illégalement outre-manche

Publié le 31 Jan, 2001

Rendus publics  hier, deux rapports révélant que des hôpitaux et des écoles de médecine du royaume détiennent plus de 100000 organes prélevés illégalement sur des patients décédés, déclenchent un vent  de  stupéfaction et de dégoût  au Royaume Uni. L’hôpital  Alder Hey de Liverpool et le Pr Dick Van Velzen sont mis en cause après qu’aient été révélées des pratiques douteuses comme le retrait systématique de tous les organes sur chaque enfant soumis à un examen post mortem. Le ministre de la santé, Alan Milburn, a annoncé la modification de la loi afin d’interdire les biopsies sans le consentement du défunt ou de ses proches.

Libération 31/01/01

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres