Organes prélevés illégalement outre-manche

Publié le 31 Jan, 2001

Rendus publics  hier, deux rapports révélant que des hôpitaux et des écoles de médecine du royaume détiennent plus de 100000 organes prélevés illégalement sur des patients décédés, déclenchent un vent  de  stupéfaction et de dégoût  au Royaume Uni. L’hôpital  Alder Hey de Liverpool et le Pr Dick Van Velzen sont mis en cause après qu’aient été révélées des pratiques douteuses comme le retrait systématique de tous les organes sur chaque enfant soumis à un examen post mortem. Le ministre de la santé, Alan Milburn, a annoncé la modification de la loi afin d’interdire les biopsies sans le consentement du défunt ou de ses proches.

Libération 31/01/01

Partager cet article

Synthèses de presse

Dons d’organes : une liste prioritaire pour les proches des donneurs chinois
/ Don d'organes

Dons d’organes : une liste prioritaire pour les proches des donneurs chinois

La politique chinoise de dons d’organes permet aux proches des donneurs d’être placés sur une liste d’attente prioritaire.  ...
24bis_culture_cellules_souches

Maladie de Parkinson : vers un traitement à partir de CSEh ?

Des chercheurs ont développé un traitement mettant en œuvre des cellules souches embryonnaires humaines. Un essai clinique est prévu l'année ...
USA : une hausse du nombre d’avortements en 2020
/ IVG-IMG

USA : une hausse du nombre d’avortements en 2020

Selon les derniers chiffres de l’Institut Guttmacher, le nombre d’avortements a augmenté d’environ 1% en 2020 aux Etats-Unis ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres