Oregon : les suicides assistés en hausse

Publié le 26 Avr, 2021

Aux Etats-Unis, dans l’Etat d’Oregon, le recours au suicide assisté ne cesse d’augmenter, représentant en 2020 0,61% des décès [1]. Une hausse de 20% par rapport à l’année 2019. Les autres données 2020 sont également préoccupantes :

Alors que l’accès à l’euthanasie était jusque-là soumis à un délai de 15 jours, depuis le 1er janvier 2020, n’importe quel médecin – connu ou non du patient – qui affirme que l’espérance de vie du patient ne dépassera pas 15 jours peut passer outre ce délai. Certaines personnes ont donc eu recours à l’euthanasie le jour même où ils en avaient formulé la demande.

Parmi les données publiées par le gouvernement, des complications dans 7 % des cas sont à relever. Trois personnes ont mis 6 heures pour mourir, et parmi elles, une a mis 8 heures à décéder. Les chiffres restent flous à ce sujet puisqu’on sait que dans 67 % des cas, aucun médecin ni accompagnateur n’était présent au moment du décès. D’ailleurs, si dans 42 cas pour 245, un volontaire accompagnateur, membre de l’organisation non gouvernementale End of Life Choices Oregon, était présent, pour 115 cas : « Il n’y a aucune preuve que la personne a pris volontairement la substance mortelle. Il se peut bien qu’elle leur ait été administrée par un membre de la famille, ou une autre personne, sous la contrainte, subrepticement ou violemment. On ne peut jamais savoir ».

[1] 2% des décès par cancer

Source : BioEdge, Richard Egan (25/04/2021) – Photo : Pixabay

Partager cet article

Synthèses de presse

Effet Werther : « En légalisant le suicide assisté et l’euthanasie, on banalise le suicide »
/ Fin de vie

Effet Werther : « En légalisant le suicide assisté et l’euthanasie, on banalise le suicide »

« Il est tout à fait contradictoire d’organiser des campagnes de prévention du suicide et, en parallèle, de promouvoir une ...
Genre : les bloqueurs de puberté provoquent des problèmes de fertilité « irréversibles »
/ Genre

Genre : les bloqueurs de puberté provoquent des problèmes de fertilité « irréversibles »

Selon une étude de la Mayo Clinic dévoilée fin mars, les bloqueurs de puberté peuvent provoquer des problèmes de fertilité ...
Un « embryon de synthèse » fabrique sa membrane basale

Un « embryon de synthèse » fabrique sa membrane basale

Une équipe de la Medical University of Vienna a mis en œuvre des « embryons de synthèse » pour caractériser ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres