Oklahoma : une proposition de loi pour protéger l’embryon humain dès sa conception

Publié le 11 Mar, 2015

Le parlement de l’Oklahoma aux Etats Unis, a adopté une proposition de loi interdisant la recherche sur les cellules souches embryonnaires.

 

Le texte vise à protéger l’embryon qu’il reconnaît comme « un organisme vivant de l’espèce homo sapiens et ce dès ses stages de développement les plus précoces, zygote inclus ».  Il interdit toute procédure qui impliquerait la destruction d’un embryon humain ou soumettrait celui-ci à un risque de mort ou de dommage quelconque.

 

Le seul cadre de recherche sur l’embryon autorisé par la loi est celui qui permettra d’« aider à préserver la vie ou la santé de l’embryon en question ».

 

La loi, appelée Protection of Human Life Act of 2015, proposée par le républicain Dan Fisher a été votée à 80 voix contre 13. Elle doit être maintenant soumise à l’examen du Sénat.

 

Christian Examiner (Will Hall), 11/03/2015

Partager cet article

Synthèses de presse

Transidentité : « au détriment de la liberté d'expression, c'est la liberté de suppression qui prévaut »
/ Genre

Transidentité : « au détriment de la liberté d’expression, c’est la liberté de suppression qui prévaut »

281 personnalités dénoncent les propos tenus lors d’une « formation aux transidentités » dans une université française ce mois-ci ...
CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?
/ Génome

CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?

La société Genus a modifié génétiquement des porcs via CRISPR pour qu’ils puissent résister au syndrome dysgénésique et respiratoire porcin ...
Diabète : des scores de risque polygénique pour en prédire l’évolution
/ Génome

Diabète : des scores de risque polygénique pour en prédire l’évolution

Dans une étude publiée dans Nature, des chercheurs ont localisé 1289 marqueurs génétiques associés au diabète de type 2, dont ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres