OGM : projet de loi adopté

Publié le 15 Mai, 2008

Après quatre mois de navette parlementaire, les sénateurs ont définitivement entériné hier, par 183 voix pour et 42 contre, la loi sur les organismes génétiquement modifiés (OGM), adoptée mardi dernier par les députés (cf. Synthèse de presse du 21/05/08).

 

Issu du Grenelle de l’environnement, rappelons que ce texte vise à clarifier les conditions de mise en culture de plantes transgéniques et leur coexistence avec les cultures traditionnelles. Reprenant l’amendement du député communiste André Chassaigne, l’article premier stipule ainsi que les OGM doivent être cultivés “dans le respect des structures agricoles, des écosystèmes locaux et des filières de production et commerciales sans OGM“. Reste que le “sans OGM” n’est pas défini avec précision. La loi instaure par ailleurs un “délit de fauchage”, prévoit d’indemniser les agriculteurs qui seraient contaminés par les OGM et de recenser et rendre publiques les parcelles OGM cultivées sur le territoire.

 

Mais “l’épopée législative houleuse” du texte sur les OGM ne devrait pas s’arrêter là puisque la gauche a déjà annoncé qu’elle déposerait, dans les prochains jours, un recours auprès du Conseil constitutionnel : sur la forme, elle dénonce un “passage en force” et, sur le fond, elle invoque le “principe de précaution“.

Le Figaro (Guillaume Perrault) 15/05/08 – Libération 15&16/05/08 – Le Nouvel Obs.com 15/05/08 – La Croix (Marie Verdier) 15/05/08 – Le Temps.ch 15/05/08

Partager cet article

Synthèses de presse

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs
/ Genre

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs

La clinique Sandyford de Glasgow a décidé d’interrompre la prescription de bloqueurs de puberté aux mineurs ...
« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie
/ Fin de vie

« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie

Infirmiers et médecins indiquent leur préoccupation « en raison des divergences avec la terminologie internationale et leurs conséquences pour la ...
Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?
/ Fin de vie

Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?

Une femme de 32 ans encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué son grand-père en mettant le feu ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres