OGM : l’UE va réévaluer ses procédures d’homologation

Publié le 6 Juin, 2008

Sur proposition de la France, l’Union européenne (UE) devrait réévaluer les procédures d’homologation des organismes génétiquement modifiés (OGM). “Un groupe d’experts va être chargé de faire des propositions avec l’objectif de pouvoir les discuter lors d’un conseil au mois d’octobre ou au plus tard à la fin de l’année“, a expliqué le ministre français de l’Environnement, Jean-Louis Borloo. Pour le commissaire européen en charge de l’Environnement, Stavros Dimas, “cette initiative va permettre d’aider la prise de décision sur les OGM” : “les analyse fournies par l’Autorité européenne pour la sécurité des aliments (Efsa) sont de grande qualité, mais nous avons besoin d’améliorer sa capacité de travail“.

 

Divisée sur la question des OGM, l’UE avait, le 7 mai dernier, refusé de se prononcer sur des demandes d’autorisation de mise en culture de deux variétés de maïs et d’une variété de pomme de terre transgéniques et demandé un nouvel avis de l’Efsa (cf. Synthèse de presse du 13/05/08). En France, la culture du maïs OGM MON810 qui était la seul autorisée dans l’hexagone, a finalement été interdite.

Romandie News 05/06/08 – Le Monde 07/06/08

Partager cet article

Synthèses de presse

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...
heartache-1846050_960_720

Un protocole pour produire des valves cardiaques à partir de cellules iPS humaines

Des chercheurs ont développé un protocole « efficace » pour induire la différenciation de cellules iPS humaines en cellules valvulaires fonctionnelles ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres