Nouvelle Zélande : une majorité s’oppose au suicide assisté

Publié le : 11 décembre 2018

En Nouvelle Zélande, une troisième tentative de légaliser l’euthanasie est en cours via un texte proposé par le leader de l’Act Party, David Seymour. Une consultation a eu lieu au mois de mai ; elle a généré 35 000 réponses. Quelques mois plus tard, l’analyse des réponses montrent que 92% des personnes interrogées s’opposent au projet de loi. « Une opposition de tous horizons et de tous les groupes professionnels » commente Family first New Zealand. Alors que les partisans du suicide assisté soutiennent que la seule opposition provient de groupes religieux, 82% des réponses apportées à la consultation « ne contiennent aucune référence à des arguments religieux ». A l’inverse, « 208 réponses font référence au raisonnement religieux pour soutenir l’euthanasie ». Si les Néo-zélandais souhaitent un débat, ils s’opposent au suicide assisté comme solution, commente Family first NZ, qui demande au gouvernement un « véritable cadeau de Noël » : fournir de meilleurs soins palliatifs et le meilleur soutien possible aux personnes vulnérables.

<p>Scoop New Zealand (11/12/2018)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres