Nouvelle technologie pour sélectionner rapidement les cellules iPS

Publié le 8 Juil, 2011

Des chercheurs du Chugoku Industrial Innovation Center et de l’université d’Hiroshima ont annoncé, le 21 juin 2011, le développement d’une nouvelle technologie permettant de purifier les cellules iPS, c’est-à-dire de les identifier et de les sélectionner de façon beaucoup plus rapide.

Issues de la reprogrammation de cellules souches somatiques adultes, les cellules iPS (cellules souches pluripotentes induites) peuvent se multiplier indéfiniment et se différencier en cellules de tout type de tissu. Le rendement d’induction en cellules iPS reste toutefois faible : l’identification et la sélection des cellules iPS nécessitent jusqu’à 5 heures pour certains systèmes de détection. Ce nouveau dispositif permet de réduire le temps de sélection des iPS en 1 à 2 heures.

S’inspirant des biopuces, la nouvelle méthode mise au point par les chercheurs de l’université d’Hiroshima utilise des puces carrées contenant chacune 4900 puits en or dont le diamètre correspond à celui d’une cellule eucaryote. Après reprogrammation, les cellules à trier sont introduites dans ces puits chauffés à 37 °C et fixées via différents polymères. Les cellules n’ayant pas subi d’induction – c’est-à-dire non reprogrammées en cellules souches pluripotentes – sont détectées grâce à des anticorps fluorescents spécifiques qui se fixent sur elles. Les images de la puce sont ensuite traitées par ordinateur et un laser orienté directement sur les cellules non induites vient les éliminer par irradiation. Après cette purification, une baisse de la température (25°C) permet de détacher les cellules iPS des puces et de les récolter. La spécificité des anticorps utilisés et la précision du laser permettent d’obtenir les cellules iPS sans dommage, expliquent les chercheurs. Plus rapide, ce dispositif est en outre peu cher.

Les chercheurs ont présenté le dispositif lors du 10e salon international Bioexpo, qui s’est tenu du 29 juin au 1er juillet 2011 à Tokyo.

Bulletins Electroniques Japon (Eric Perrot) 01/07/11

Partager cet article

Synthèses de presse

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs
/ Genre

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs

La clinique Sandyford de Glasgow a décidé d’interrompre la prescription de bloqueurs de puberté aux mineurs ...
« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie
/ Fin de vie

« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie

Infirmiers et médecins indiquent leur préoccupation « en raison des divergences avec la terminologie internationale et leurs conséquences pour la ...
Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?
/ Fin de vie

Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?

Une femme de 32 ans encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué son grand-père en mettant le feu ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres