Nouvelle découverte de cellules souches à partir de testicules humains

Publié le 4 Avr, 2006

Une société américaine, PrimeGen Biotech vient d’affirmer avoir réussi à transformer des cellules immatures de testicules humains adultes, en cellules souches capables de se différencier en cellules nerveuses, cardiaques et osseuses.

Si cette annonce était confirmée, elle permettrait d’envisager des thérapies cellulaires sans avoir recours aux cellules souches embryonnaires.

Toutefois, cette découverte n’a pas fait l’objet d’une publication dans une revue scientifique. Depuis l’affaire Hwang, toutes les découvertes en matière de médecine régénératrice sont frappées d’une suspicion légitime et certains experts réclament désormais la mise à disposition des collections de cellules, pour procéder à des vérifications.

Cette  communication intervient quelques jours après celle parue dans la publication électronique de Nature d’une découverte similaire dans ce domaine, par une équipe de chercheurs de l’université de Gottingen (cf revue de presse du 28/03/06). Ces scientifiques auraient réussi à isoler, à partir de testicules de souris adultes, des cellules souches dont les propriétés seraient apparemment similaires à celles des cellules souches embryonnaires. C’est la première fois que l’on prouve que des cellules souches adultes de la spermatogenèse sont pluripotentes. Injectées à un embryon au stade d’une centaine de cellules, elles contribuent au développement de divers organes.

Le Figaro (Jean-Michel Bader) 04/04/06

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres