Nouvel avenir pour la biologie

Publié le 16 Fév, 2001

Le Monde, en collaboration avec les rédactions  d’El Pais et de la revue scientifique Nature,  revient sur l’apport du décryptage du génome humain. Alors qu’on misait beaucoup sur la génétique, la société scientifique, devant le petit nombre de gènes humains et leur complexité, commence à découvrir les clefs d’une biologie nouvelle basée sur l’études des interactions et réseaux cellulaires . Leroy Hood (Institue for Systems Biology, Seattle) explique “l’avenir appartient à l’étude des gènes et des protéines des organismes, dans le contexte de leurs circuits et de leurs réseaux d’informations”.

 

Par ailleurs, un zoom est porté sur le chromosome Y dont la constitution et l’histoire devrait être « une mine pour la compréhension de l’évolution chromosomique ».

Le Monde 16/02/01

Partager cet article

Synthèses de presse

15_cellules_souhces_adn_genetique

Des cellules souches mâles et femelles fabriquées à partir du même individu

Une « preuve de concept » que les chercheurs israéliens estiment pouvoir décliner pour toutes les cellules humaines ...
PMA : du sperme utilisé sans consentement
/ PMA-GPA

PMA : du sperme utilisé sans consentement

Deux enfants se sont aperçus que leurs pères biologiques n’avaient pas donné leur accord pour l’utilisation de leurs gamètes ...
Royaume-Uni : augmentation du nombre de mères porteuses
/ PMA-GPA

Royaume-Uni : augmentation du nombre de mères porteuses

Entre 2020 et 2021, le nombre de femmes s’étant portées candidates pour devenir mères porteuses au Royaume-Uni a été multiplié ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres