Nouvel arrêté : limiter le nombre d’embryons réimplantés ?

Publié le 10 Avr, 2007

Un arrêté réglementant le nombre d’embryons fécondés in vitro qui peuvent être implantés dans un processus d’Assistance médicale à la procréation (AMP) serait sur le point d’être publié. Le but est de limiter le risque de grossesses multiples.

Le texte prévoit une discussion entre le gynécologue-obstétricien, le biologiste de la reproduction et le couple à l’issue de laquelle sera décidé le nombre d’embryons qui seront implantés, tout en tenant compte de la "qualité" biologique des embryons. L’arrêté préconise de limiter à deux voire un embryon. Toute implantation de plus de deux embryons devra être justifiée dans le dossier médical.

Jusqu’à maintenant, les équipes pouvaient implanter jusqu’à cinq embryons ou plus, quitte à pratiquer une réduction embryonnaire (NDLR : avortement in utero de un ou plusieurs embryons).

En 2004, les naissances en centres d’AMP représentaient 2,3% des naissances.

Le Monde (Jean-Yves Nau) 8&9/10/04

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres