Nouveau cas d’euthanasie en Dordogne

Publié le 27 Nov, 2003

Une infirmière de l’hôpital de saint-Astier (Dordogne) a été mise en examen pour avoir pratiqué une injection mortelle sur ordre d’un médecin à une patiente atteinte d’un cancer en phase terminale. L’infirmière et la généraliste ont été mises en examen pour “empoisonnement” et “complicité d’empoisonnement”.

Selon l’avocat de l’infirmière, elle avait accepté “d’accomplir ce geste, sur l’ordre d’un médecin qui était son supérieur et membre de la famille de la malade”.

 

Le conseil départemental de l’Ordre des médecins étudie ce dossier. “Le sujet de l’euthanasie est extrêmement difficile… car tous les cas sont uniques et particuliers” a déclaré son président, le  Dr Jean-Marie Faroudja.

– Libération 27/11/03

Partager cet article

Synthèses de presse

Suicide assisté : deux médecins allemands condamnés
/ Fin de vie

Suicide assisté : deux médecins allemands condamnés

Un médecin allemand a été condamné à trois ans de prison après avoir aidé une femme atteinte de troubles psychiques ...
La PMA augmente le risque de placenta accreta
/ PMA-GPA

La PMA augmente le risque de placenta accreta

Selon une étude publiée le 29 mars 2024 dans la revue Nature, il existe un lien la PMA et le ...
Euthanasie : le Gouvernement équatorien publie des lignes directrices
/ Fin de vie

Euthanasie : le Gouvernement équatorien publie des lignes directrices

Le 12 avril, le Gouvernement équatorien a publié des lignes directrices pour la mise en œuvre de l’euthanasie ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres