Norvège : l’avortement sélectif ouvert aux étrangères enceintes de jumeaux

Publié le 18 Oct, 2016

En Suède et au Danemark, pays voisins de la Norvège, l’avortement sélectif n’est pas autorisé, mais les suédoises ou les danoises enceintes de jumeaux peuvent désormais se rendre en Norvège pour avorter d’un des fœtus. En effet, le ministère de la Santé de ce pays a décidé de légaliser l’avortement pour les femmes étrangères enceintes de jumeaux. Elles pourront y avoir accès dans les hôpitaux du pays, même si le fœtus est en bonne santé. Plusieurs d’entre elles ont déjà contacté les hôpitaux norvégiens pour mettre en place la procédure.

 

Les hôpitaux norvégiens ne sont pas tenus de demander une adresse fixe : cette décision pourrait donc conduire à une augmentation du « tourisme de l’avortement », qui reste toutefois payant pour les femmes étrangères.

Independant, Caroline Mortimer (18/10/2016).

Photo : pixabay, DR.

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...
Ecosse : une "femme transgenre" n’ira pas dans une prison pour femmes
/ Genre

Ecosse : une “femme transgenre” n’ira pas dans une prison pour femmes

Condamnée pour le viol de deux femmes en 2016 et 2019, Isla Bryson, une femme transgenre, devra purger sa peine ...
artificial-intelligence-2167835_1920
/ E-santé, Transhumanisme

ChatGPT : « Toutes les frayeurs de remplacement de l’homme par la machine ressurgissent »

Le succès de ChatGPT relance le débat sur les dangers de l’intelligence artificielle. Une « réflexion prospective » doit être menée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres