Niger : fermeture de deux centres de santé Marie Stopes « pour activité non autorisée »

Publié le 30 Nov, 2018

Le ministère de la Santé du Niger a procédé à la fermeture de deux centres médicaux gérés par l’ONG britannique Marie Stopes International, à Niamey et Maradi. Les enquêtes gouvernementales ont montré que des IVG étaient réalisées au sein des établissements, une pratique interdite par la loi sauf en cas de danger de mort de la mère.

 

Cette ONG exerce au Niger depuis 2014, selon un accord qui l’autorise à délivrer de la contraception et des conseils sur la grossesse. « L’avortement ne peut être considéré comme une méthode de contraception » ont rappelé les autorités.

 

Voir aussi :

Kenya : le ministère de la Santé impose à Marie Stopes International d’arrêter de pratiquer des IVG sur le territoire

Marie Stopes International valide les avortements par téléphone

Info Plus Gabon (29/11/2018)

Photo : Pixabay DR

Partager cet article

Synthèses de presse

computer-1149148_1920
/ E-santé

Télémédecine : attention aux “dérapages”

« Il faut réguler la télémédecine car il y a trop de dérapages » alerte le Dr Tafani, président du Conseil de ...
61_conseil_etat_facade
/ Genre

Transgenre : le Conseil d’Etat valide l’utilisation du “prénom d’usage” dans les écoles

Une décision qui « méconnaît la protection due à l’enfant » pour l'association Juristes pour l'enfance ...
Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?
/ Génome

Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?

Sanofi et Scribe Therapeutics ont annoncé s'associer pour développer des thérapies cellulaires basées sur la technologie CRISPR ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres