Nicolas Perruche indemnisé ?

Publié le 23 Mai, 2002

La cour d’appel de Paris a examiné hier l’indemnisation qui doit être accordée à Nicolas Perruche. Il s’agissait pour les magistrats non pas de fixer le montant des dommages et intérêts à allouer mais d’en fixer l’étendue.
Pour les avocats du laboratoire et du médecin, il n’y a lieu d’indemniser que le préjudice moral de Nicolas. En revanche, les avocats de la famille Perruche et l’avocat général ont réclamé une indemnisation intégrale portant à la fois sur le handicap et sur le préjudice moral. L’arrêt a été mis en délibéré au 3 juillet.  

Le Collectif contre l’handiphobie, créé au lendemain de l’arrêt Perruche, a réagi " c

‘est dans un tribunal, de manière froide, inhumaine, que des juges décident de l’étendue du préjudice de la vie d’une personne " s’attriste Xavier Mirabel, porte parole du collectif. " C’est intolérable. Cette décision n’honorera pas la justice. Mais heureusement, elle ne fera pas jurisprudence. La voie de la raison l’a emporté : grâce au législateur, il n’y aura plus jamais ça ".

Le Figaro (Stéphane Durand-Souffland) 23/05/02 – La Croix 23/05/02 – Le Quotidien du Médecin 23/05/02 – Libération 23/05/02

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres