Ni bons ni mauvais migrants

Publié le 2 Oct, 2007

A propos du projet de loi sur l’immigration qui autorise notamment le recours aux tests ADN pour les candidats au regroupement familial (cf. Synthèse de presse du 21/09/07), la Conférence des évêques de France a déclaré que "les chrétiens refusent par principe de choisir entre bons et mauvais migrants". D’après elle, les tests génétiques menacent le droit au regroupement familial et pourrait porter atteinte au sens de l’homme et à la dignité de la famille.

CEF.fr 29/09/07 – La Vie 04/10/07

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Genre : la Thaïlande approuve le mariage entre personnes de même sexe
/ Genre

Genre : la Thaïlande approuve le mariage entre personnes de même sexe

Le 18 juin, avec 130 voix pour, 4 contre et 18 abstentions, les sénateurs de Thaïlande ont adopté un texte ...
Soins palliatifs : deux stratégies triennale et décennale qui se chevauchent
/ Fin de vie

Soins palliatifs : deux stratégies triennale et décennale qui se chevauchent

L’heure est au bilan alors que, cette année, s’achève le plan triennal de développement des soins palliatifs et que commence ...
Des chercheurs sud-coréens développent un « riz à la viande »
/ Tous les autres thèmes

Des chercheurs sud-coréens développent un « riz à la viande »

Des scientifiques sud-coréens développent un « riz carné », en injectant des cellules de bœuf cultivées en laboratoire dans des ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres