New York s’apprête à financer l’avortement sur des fonds publics

Publié le : 19 juin 2019

Aux Etats-Unis, le maire de la ville de New-York, Bill de Blasio, et le président du conseil municipal, Corey Johnson, ont rendu public vendredi dernier leur nouveau budget. Celui-ci prévoit une subvention de 250 000 $ au New York Abortion Access Fund, une association qui « prend en charge les avortements des femmes à faible revenu dans les cinq arrondissements, dont un tiers viennent de l’extérieur de l’État ». Contrairement à d’autres associations proposant des soins aux femmes défavorisées faisant face à une grossesse imprévue, celle-ci fournit exclusivement des avortements.

 

Dans un pays où l’IVG n’a pas le droit d’être financée par l’argent des contribuables, cette mesure ne passe pas inaperçue, bien que le montant de la subvention soit faible. « Il semble que ce soit une contestation sans équivoque en réaction au nombre croissant d’États qui restreignent l’accès à l’avortement ».

 

Pour aller plus loin :

Washington : « L’argent des contribuables américains ne sera pas utilisé pour financer l’avortement »

Aux Etats-Unis, les subventions fédérales ne soutiendront plus les cliniques pratiquant l’avortement

 

<p>FOX News, <span><span>Caleb Parke (18/06/2019) - </span></span>NYC to become first city to directly fund abortions</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres