Neuro-imagerie : entre progrès et préoccupations éthiques

Publié le 15 Mar, 2012

Le 7 mars 2012, l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst) a publié un rapport sur l’impact et les enjeux  des nouvelles technologies d’exploration et de thérapie du cerveau.

Le rapport souligne que si les techniques récentes d’imagerie cérébrale permettraient, à l’avenir, "une meilleure compréhension du cerveau", il préconise néanmoins un encadrement de ces techniques "pour préserver l’intimité des personnes". A ce titre, l’Opecst évoque, dans son rapport, les dérives pouvant survenir, notamment dans les domaines de la neuro-économie, de la neuro-marketing, ainsi que dans le domaine de l’expertise judiciaire.

L’Opecst souligne donc les risques liées à certaines utilisations des avancées techniques de l’imagerie cérébrale, dans un objectif autre que scientifique et médical. Il recommande, entre autres, l’interdiction de l’utilisation de l’IRM en justice.

Romandie News 07/03/12 – Notretemps.com 07/03/12

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

istock-513987873
/ Fin de vie

Trisomie 21 et Covid : six fois plus de probabilité de ne pas être réanimé

Une étude indique qu’une personne porteuse de trisomie 21 et atteinte de Covid lors de l’épidémie avait six fois plus ...
Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres