Neuro-imagerie : entre progrès et préoccupations éthiques

Publié le : 15 mars 2012

Le 7 mars 2012, l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst) a publié un rapport sur l’impact et les enjeux  des nouvelles technologies d’exploration et de thérapie du cerveau.

Le rapport souligne que si les techniques récentes d’imagerie cérébrale permettraient, à l’avenir, "une meilleure compréhension du cerveau", il préconise néanmoins un encadrement de ces techniques "pour préserver l’intimité des personnes". A ce titre, l’Opecst évoque, dans son rapport, les dérives pouvant survenir, notamment dans les domaines de la neuro-économie, de la neuro-marketing, ainsi que dans le domaine de l’expertise judiciaire.

L’Opecst souligne donc les risques liées à certaines utilisations des avancées techniques de l’imagerie cérébrale, dans un objectif autre que scientifique et médical. Il recommande, entre autres, l’interdiction de l’utilisation de l’IRM en justice.

Romandie News 07/03/12 - Notretemps.com 07/03/12

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres