Nées à 23 semaines, ces bébés miracles survivent

Publié le 30 Jan, 2017

En Ecosse, des jumelles, nées à 23 semaines et 4 jours, pesant 450 gr, ont survécu. Alors que ses bébés se développaient normalement, la Maman a perdu les eaux à 22 semaines et demie. Atteinte d’une septicémie, les médecins ont alors provoqué l’accouchement. Les chances de survie des nouveaux nés étaient très faibles. Elles sont restées en soin intensif pendant quatre mois, mais vont bien désormais. Elles détiennent le record des bébés les plus prématurés du Royaume-Uni et sont décrites par leurs parents comme de petits miracles.

 

Imogen et Anabelle sont nées trois jours avant le délai de 24 semaines, limite légale autorisée pour l’avortement dans ce pays.

BBC (30/01/2017)

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres