‘Nascituri te salutant! » – La crise de conscience bioéthique

Publié le : 19 novembre 2009

Dans le cadre d’un papier d’ensemble sur la révision à venir de la loi de bioéthique, le magazine Famille Chrétienne interview Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune.

Interrogé sur la prise de conscience éthique constatée au cours des Etats généraux il précise : "il apparaît aujourd’hui clairement que les dérapages éthiques sont nombreux et que les promesses de la techno-science n’ont pas été tenues. Autrement dit, l’équation selon laquelle "pour progresser, il faut transgresser" est moins démontrée que jamais".

Il illustre ce point de vue par un problème d’actualité, l’eugénisme visant notamment les fœtus atteints de trisomie 21 (cf. avis du CCNE avec les synthèses de presse du 17/11/09 et du 18/11/09 ainsi que le communiqué de presse de la Fondation Jérôme Lejeune sur cet avis ) : "il est urgent de demander à l’Etat de prendre des mesures fortes et concrètes pour l’atténuer. Je pense à une mesure qui consisterait à consacrer autant de financements publics à la recherche sur cette maladie qu’au dépistage anténatal qui conduit systématiquement à l’avortement – une mesure qui avait été annoncée il y a treize ans. Ne pas la mettre en œuvre, ce serait avouer le choix collectif définitif de leur élimination".

Le magazine se fait également l’écho du dernier livre de Jean-Marie Le Méné " Nascituri te salutant!"La crise de conscience bioéthique (Ed Salvator), "un livre indispensable pour comprendre les enjeux de la prochaine révision de la loi de bioéthique"

Famille Chrétienne (E. Pellat - Philippe Oswald) 21/11/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres