Namibie : la citoyenneté accordée à un enfant né par GPA en Afrique du Sud

Publié le 9 Nov, 2021

En Namibie, la Haute Cour a accordé la citoyenneté namibienne à un enfant né par gestation pour autrui (GPA) en Afrique du Sud, le 13 octobre 2021.

Un couple d’hommes, dont l’un est citoyen namibien et le second mexicain, a eu recours, à plusieurs reprises, à la gestation pour autrui (GPA) en Afrique du Sud. La Namibie ne reconnaît pas le mariage homosexuel. Bien que le « père » namibien soit mentionné sur l’acte de naissance, les autorités lui demandaient « un test ADN pour prouver son lien génétique » avec l’enfant.

Au mois d’octobre 2021, la Haute Cour a accordé la citoyenneté namibienne à l’enfant « par filiation », sans qu’un test de paternité ne vienne prouver celui-ci. Le juge a aussi ordonné au Ministère de l’Intérieur et de l’Immigration de délivrer des papiers officiels, sous trente jours, à l’enfant.

Le ministère de l’Intérieur a fait appel de cette décision devant la Cour Suprême. Il invoque « une erreur de droit et de fait » de la Haute Cour.

Sources : BioNews, Ruth Retassie (25/10/2021) ; New Era (08/11/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

menottes
/ PMA-GPA

GPA : arrestations au Vietnam

La GPA "commerciale" est interdite au Vietnam. La pratique est passible d'une amende et d'une peine de prison pouvant aller ...
Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions
/ PMA-GPA

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions

Chypre entend devenir une destination privilégiée du "tourisme médical" en matière de PMA. Choisir le sexe de son bébé y ...
Allemagne : le Conseil d'éthique entre prévention du suicide et "autodétermination"
/ Fin de vie

Allemagne : le Conseil d’éthique entre prévention du suicide et “autodétermination”

Le comité d'éthique souhaite créer une « prise de conscience », préciser « les contours préalables aux décisions de suicide ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres