Naissance de 4 lapins par clonage

Publié le 2 Avr, 2002

Une équipe de chercheurs de l’INRA , conduite par le Pr Renard, vient d’annoncer avoir réussi à obtenir 4 clones de lapin, apparemment en bonne santé, dont deux se sont déjà reproduits de manière naturelle en donnant naissance à 7 et 8 lapereaux également sains. 

Plus gros que les rongeurs, le lapin se prête plus facilement à des manipulations génétiques. Par ailleurs, il est beaucoup plus proche de l’homme sur le plan génétique que le rat ou la souris. Enfin, son caractère prolifique en fait un animal de laboratoire de choix.

L‘équipe avait déjà procédé à de multiples expériences toutes inabouties. Cette fois-ci sur 775 oeufs fabriqués par clonage, 612 ont commencé à se développer en embryon pour n’aboutir finalement qu’à la naissance de 6 lapereaux dont 2 sont morts avant d’être sevrés.

Ce taux d’échec important n’empêche pas l’équipe d’envisager la production en série de lapins génétiquement modifiés qui secréteront dans leur lait des protéines à intérêt thérapeutique. 

Le Figaro 01/04/02 – La Croix 02/04/02 – Le Quotidien du Médecin (Delphine Chardon) 02/04/02

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

istock-513987873
/ Fin de vie

Trisomie 21 et Covid : six fois plus de probabilité de ne pas être réanimé

Une étude indique qu’une personne porteuse de trisomie 21 et atteinte de Covid lors de l’épidémie avait six fois plus ...
Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres