Naissance après une autogreffe de tissu ovarien

Publié le 25 Juin, 2009

Une patiente de l’hôpital de Besançon, devenue stérile à la suite d’une chimiothérapie, a donné naissance à une petite fille lundi, après une autogreffe de tissu ovarien. C’est une première en France et la septième naissance de ce type dans le monde.

Fin 2005, avant le début de sa chimiothérapie pratiquée en vue d’une greffe de moelle, un ovaire lui avait été prélevé puis avait été congelé. Une fois guérie, la patiente a bénéficié d’une greffe du tissu ovarien. La jeune femme  est ensuite tombée enceinte sans fécondation in vitro et a accouché sans complication.

Ce succès est le fruit d’une collaboration entre les CHU de Besançon et Limoges.

Le Quotidien du Médecin (Dr Irène Drogou) 25/06/09 – Libération 25/06/09 – Le Figaro 25/06/09 – La Croix 25/06/09 – Romandie News 24/06/09

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

booties-2047596_1920

Choisir le sexe de son futur bébé : un marché de 500 millions de dollars

Aux Etats-Unis, sélectionner le sexe de son futur enfant dans le cadre d’une fécondation in vitro est légal. Un marché ...
hacker
/ E-santé

Ecosse : des données relatives à la santé mentale d’enfants divulguées

Le NHS Dumfries and Galloway a confirmé que des données relatives à la santé mentale d’enfants ont été publiées par ...
pape_francois
/ Fin de vie

Pape François : l’euthanasie est « un échec de l’amour »

S’adressant aux participants du symposium sur les soins palliatifs, le Pape a rappelé que l’euthanasie « n’est jamais une source ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres