Naissance après une autogreffe de tissu ovarien

Publié le 25 Juin, 2009

Une patiente de l’hôpital de Besançon, devenue stérile à la suite d’une chimiothérapie, a donné naissance à une petite fille lundi, après une autogreffe de tissu ovarien. C’est une première en France et la septième naissance de ce type dans le monde.

Fin 2005, avant le début de sa chimiothérapie pratiquée en vue d’une greffe de moelle, un ovaire lui avait été prélevé puis avait été congelé. Une fois guérie, la patiente a bénéficié d’une greffe du tissu ovarien. La jeune femme  est ensuite tombée enceinte sans fécondation in vitro et a accouché sans complication.

Ce succès est le fruit d’une collaboration entre les CHU de Besançon et Limoges.

Le Quotidien du Médecin (Dr Irène Drogou) 25/06/09 – Libération 25/06/09 – Le Figaro 25/06/09 – La Croix 25/06/09 – Romandie News 24/06/09

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres