Naissance après greffe d’ovaire entre soeurs

Publié le 27 Jan, 2011

Le 26 janvier 2011 à Bruxelles, une femme a donné naissance à un bébé après une greffe de matériel ovarien provenant de sa soeur. C’est une première mondiale.

En 1992, la mère de l’enfant, atteinte d’une maladie génétique, avait subi une chimiothérapie et une radiothérapie qui avaient provoqué une ménopause prématurée. Une technique de conservation de portions d’ovaires a été mise au point depuis quelques années, permettant à des femmes d’envisager une naissance après leur guérison. Plusieurs naissances sont déjà intervenues dans le monde après autogreffe d’ovaire (Cf. Synthèses de presse du 25/06/09 et du 24/02/10) ou greffe d’ovaire entre soeurs jumelles (Cf. Synthèse de presse du 12/11/08). Dans ce nouveau cas, les deux soeurs ne sont pas jumelles. La première naissance d’enfant intervenue via cette technique a eu lieu en Belgique.

Le Soir.be 26/01/11 – rtlinfo.be 26/01/11 – 7sur7.be 26/01/11

Partager cet article

Synthèses de presse

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...
heartache-1846050_960_720

Un protocole pour produire des valves cardiaques à partir de cellules iPS humaines

Des chercheurs ont développé un protocole « efficace » pour induire la différenciation de cellules iPS humaines en cellules valvulaires fonctionnelles ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres