Malte : polémique autour de l’interdit d’avorter

Publié le 1 Juil, 2022

Jeudi, le gouvernement maltais a annoncé « un examen de l’application de l’interdiction de l’avortement dans le pays »[1], sans mentionner un éventuel changement de la loi. La semaine dernière, une touriste américaine avait créé la polémique : elle « s’était vue refuser un avortement après avoir fait une fausse couche partielle pendant ses vacances sur l’île ». Les médecins auraient refusé d’intervenir. Le couple a été transféré en Espagne.

Le ministre de la santé, Chris Fearne, a déclaré : « J’ai la garantie de l’avocat de l’État (le plus haut responsable juridique à Malte) que, dans de genre de cas, aucune mesure n’est prise contre des professionnels de santé qui administrent un traitement et font tout leur possible pour sauver des vies (…) Ce n’est pas un cas isolé (…) Cela s’est déjà produit et se reproduira ».

[1] La loi maltaise punit de 4 ans de prison et d’une interdiction définitive d’exercer un médecin qui pratiquerait un avortement.

Source : AFP (30/06/2022)

 

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres