Malgré l’opposition de l’Irlande du Nord, la Chambre des Lords soutient le projet de libéralisation de l’IVG

Publié le : 16 juin 2020

La Chambre des Lords soutient massivement le projet visant à libéraliser l’avortement au Royaume Uni, malgré l’opposition de l’Assemblée d’Irlande du Nord. Ce projet de loi ouvre la voie à l’avortement des enfants à naître, même avec des handicaps relativement légers. Il permet notamment d’avorter jusqu’à sa naissance un enfant même en bonne santé, dès lors qu’il a une fente labiale, une fente palatine ou encore s’il est atteint de trisomie 21.

 

L’Irlande du Nord a pourtant clairement manifesté son opposition à ce projet de loi : « Sur nos 90 députés, 75 ont voté contre les dispositions pour des raisons de handicap. Lorsque le Bureau d’Irlande du Nord a mené sa courte consultation, 79 % des personnes interrogées ont rejeté ces propositions » a souligné La Baronne Nuala O’Loan.  Elle a déclaré devant la Chambre des Lords : « Ces derniers jours, plus de 18 000 personnes ont signé une lettre ouverte aux pairs et aux députés – je l’ai envoyée à tous les nobles Lords vendredi. Ils vous demandent de les écouter, ainsi que l’Assemblée d’Irlande du Nord, et de ne pas approuver ces règlements ».

 

La baronne Nuala O’Loan a également fait part de ses préoccupations spécifiques concernant les avortements pratiqués pour choisir le sexe du bébé.  « L’identification du sexe est disponible pour les femmes enceintes entre sept et dix semaines de gestation… Cette réglementation rendra légal l’avortement jusqu’à 12 semaines pour n’importe quelle raison – qui peut inclure le fait que le fœtus est du mauvais sexe ».

 

Egalement opposé au projet de loi, Lors Willie McCrea a fait valoir que « chaque jour, nous avons écouté une homélie de ministres nous disant combien il est important de sauver des vies » – pourtant rien qu’en 2019 « près de 210 000 enfants ont été perdus à cause de l’avortement » en Angleterre et au Pays de Galles.

 

Pour aller plus loin :

Angleterre, Pays de Galles, Irlande et Irlande du Nord : les chiffres de l’avortement

Irlande du Nord : l’Assemblée irlandaise adopte une motion pour s’opposer à la loi sur l’avortement

Dépénalisation effective de l’IVG en Irlande du Nord

 

<p style="margin: 0px 0px 13.33px"><span style="margin: 0px;font-size: 9pt">News Letter, Adam Kula (15/06/2020) - News Letter, Niall Deeney (14/06/2020)</span></p> <p> </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres