L’OMS réunit des experts à propos du virus mutant H5N1

Publié le 21 Fév, 2012

Les 16 et 17 février 2012, une réunion technique, organisée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a rassemblé 22 experts internationaux à propos de la publication et de la poursuite des recherches sur le virus muté H5N1, menées par les équipes de Pr Ron Fouchier aux Pays-Bas et du Dr Yoshihiro Kawaoka aux Etats-Unis (Cf. Synthèse de presse du 24/01/12).
Ces travaux sur le virus très pathogène pour l’homme avaient fait polémique dans le milieu scientifique. Certains, comme le microbiologiste Patrick Berche, chef de service à l’hôpital Necker (Paris) et auteur de "Faut-il encore avoir peur de la grippe ?", ont estimé qu’ "il faut mener des recherches sur le virus de la grippe mais lorsque des résultats peuvent nuire à l’espèce humaine, il est éthique de ne pas les diffuser".

A l’issu de la réunion, qui s’est déroulée à huit clos, les experts se sont prononcés en faveur de la poursuite des recherches mais ont souhaité la prolongation du moratoire de 60 jours, décrété par les chercheurs eux-mêmes, afin de continuer d’examiner les conditions de biosécurité des laboratoires. Le groupe a par ailleurs trouvé un consensus quant à la publication des travaux. Il prévoit une publication complète au terme des recherches, arguant qu’ "Une publication de toutes les données, même retardée, apporterait, du point de vue de la santé publique, plus de bénéfices qu’une publication partielle décidée dans l’urgence". Toute publication est donc suspendue jusqu’à une prochaine réunion, déjà prévue par l’OMS.

Sciences Avenir (Cécile Dumas) 20/02/12 – Le Quotidien du Médecin.fr (Dr Lylia Archimède) 20/02/12

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...
Epigénétique : une nouvelle cause potentielle de l’infertilité masculine
/ PMA-GPA

Epigénétique : une nouvelle cause potentielle de l’infertilité masculine

Selon une étude, une régulation défectueuse du génome lors de la spermatogénèse pourrait être une cause potentielle d’infertilité masculine ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres