L’instabilité des cellules souches embryonnaires

Publié le 19 Jan, 2004

Une publication de "Nature Biotechnology" de janvier 2004 révèle que les cellules souches embryonnaires humaines rencontrent un nouveau problème majeur. Une lignée de cellules souches embryonnaires humaines largement utilisée en recherche se révèle à long terme instable en culture. Après 6 mois de croissance, ces cellules présentent un excès de chromosomes 12 et 17.

Cette lignée avait pourtant été considérée comme stable et dépourvue d’anomalie chromosomique et distribuée dans 150 laboratoires de par le monde.

Cette découverte remet en cause le développement de stratégies thérapeutiques faisant appel aux cellules souches embryonnaires.

Le Quotidien du Médecin 19/01/04

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...
Irlande du Nord : les avortements en hausse de 23,53 %
/ IVG-IMG

Irlande du Nord : les avortements en hausse de 23,53 %

En Irlande du Nord, 2 168 avortements ont été pratiqués entre avril 2022 et mars 2023, soit une augmentation de 23,53 ...
Suisse : les changements de genre à l’état civil en baisse de 39,4 % en 2023
/ Genre

Suisse : les changements de genre à l’état civil en baisse de 39,4 % en 2023

La Suisse a enregistré 713 changements de genre à l’état civil en 2023, contre 1 177 l’année précédente, soit une ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres