Lien prouvé entre contraception hormonale et infection par le VIH

Publié le : 6 octobre 2011

Une étude récente conduite par l’équipe américaine de Renee Heffron (université de Washington, Seattle) prouve que l’usage de la contraception hormonale chez les femmes augmente les risques d’acquisition et de transmission du VIH à son partenaire. Publié le 4 octobre 2011 par la revue The Lancet Infectious Deseases, ces résultats sont tirés d’une étude prospective de suivi sur 18 mois réalisée sur 3 700 couples hétérosexuels africains, sérodiscordants pour l’infection par le VIH.

Renee Heffron souligne qu’il s’agit d’un problème de santé publique, la contraception hormonale (pilule quotidienne et hormones injectables) étant mondialement utilisée.

L’épidémiologiste américain Charles Morrison rappelle quant à lui que "la question du lien entre contraception hormonale et infection par le VIH existe depuis plus de vingt ans (…). Il est temps de lui donner une réponse définitive".

Le Quotidien du Médecin (Dr Béatrice Vuaille) 06/10/11 - Le Monde (Catherine Vincent) 06/10/11

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres