L’Europe face à la recherche sur l’embryon

Publié le 14 Juin, 2002

L’Allemagne, l’Irlande, l’Italie, l’Autriche, le Luxembourg et le Portugal ont réclamé des gardes fous éthiques dans le VIème programme de recherche “notamment en ce qui concerne la protection de la dignité humaine et de la vie humaine dans la recherche biotechnologique et génomique“. Il s’agit du programme de recherche récemment examiné par le Parlement Européen (cf. revue de presse du 16/05/02). 

Les pays co-signataires attendent que soit précisée explicitement l’interdiction de financement de toute recherche impliquant, à un stade ou un autre, la destruction d’embryons humains lors du prochain Conseil des Ministres de l’Union européenne qui aura lieu le 18 juin. 

Selon le texte actuel, l’Union Européenne pourrait financer des recherches impliquant la destruction d’embryons humains  alors que des pays membres l’ont interdit sur leur sol.

 

Pour plus d’informations : www.euro-fam.org 

Euronews 13/06/02

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres