Lettre ouverte du CCNE aux candidats à la présidentielle

Publié le : 13 mars 2012

Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a adressé une lettre ouverte aux candidats à la présidentielle. Dans celle-ci, il rappelle que la loi de bioéthique du 7 juillet 2011 donne au CCNE le rôle d’initier un "débat public" avant d’entamer des projets de réforme "sur les problèmes éthiques et les questions de société soulevés par les progrès de la connaissance dans les domaines de la biologie, de la médecine et de la santé".
Actuellement, le CCNE a pour mission "d’aider tous les citoyens et décideurs politiques de ce pays" par l’émission d’avis sur les questionnements relatifs aux progrès des sciences de la vie et de la santé.
C’est dans cette optique que le CCNE souhaite interpeller les candidats à la présidentielle afin que soit connue la "vision globale" de ces derniers concernant les "enjeux de société liés au progrès des sciences du vivant", et la manière dont ils comptent "les prendre en considération"  dans leur "projet de gouvernement pour la France".
Le CCNE rappelle qu’un sondage de décembre 2011 a montré que plus de 70% des français se sont prononcés "en faveur d’une meilleure information sur les enjeux des progrès de la science dans les domaines de la vie et de la santé" (Cf. Synthèse de presse du 10/01/12).
 

Romandie News 12/03/12 - Europe1.fr 12/03/12

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres