L’Etat civil français refuse le changement de prénom de « Lilie », « transgenre » de 8 ans

Publié le 9 Mar, 2021

Dans le Vaucluse, les parents d’un enfant de 8 ans qui affirme « se sentir fille dans un corps de garçon » ont demandé à faire modifier son prénom à l’Etat civil. Actuellement appelé « Lilie » par sa famille et sa maîtresse, ce n’est pas son prénom à l’état-civil. Leur demande a été refusée par l’administration : selon le procureur, pour obtenir le changement de prénom, les parents de Lilie doivent « prouver que leur enfant a entamé une modification irréversible de son corps de garçon en fille ». L’avocat des parents, Me Laurence Mayer, estime que cette réponse est « illégale », car « depuis 2016, la loi modernisation de la justice permet d’obtenir un changement de sexe sans que la modification physique soit irréversible ». Les parents de l’enfant réfléchissent à contester la décision devant le juge des affaires familiales.

Source : Ouest France (09/03/2021) – Photo : Pixabay\DR

Partager cet article

Synthèses de presse

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions
/ PMA-GPA

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions

Chypre entend devenir une destination privilégiée du "tourisme médical" en matière de PMA. Choisir le sexe de son bébé y ...
Allemagne : le Conseil d'éthique entre prévention du suicide et "autodétermination"
/ Fin de vie

Allemagne : le Conseil d’éthique entre prévention du suicide et “autodétermination”

Le comité d'éthique souhaite créer une « prise de conscience », préciser « les contours préalables aux décisions de suicide ...
cese
/ Fin de vie

Convention citoyenne sur la fin de vie : le CESE se dote d’un “comité de gouvernance”

La SFAP propose aux participants à la convention une "immersion d’un ou deux jours dans une structure de soins palliatifs" ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres