Les sages femmes et l’IVG  »médicamenteuse »

Publié le : 18 mai 2009

Le Collectif des sages-femmes de demain qui compte 791 membres s’oppose à l’idée de pratiquer des avortements médicamenteux, disposition qui va être discutée cette semaine par les sénateurs dans le cadre du projet de loi sur l’hôpital (cf. Synthèse de presse du 15/05/09).

Olivia Dechelette, porte-parole du Collectif, explique : "le suivi de cet acte, avec ses éventuelles complications hémorragiques, n’entre pas dans nos compétences techniques. Par ailleurs, certaines sages-femmes sont opposées à ce projet qui dénature le sens de notre métier, à savoir accompagner des naissances".

La Croix 18/05/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres