Les recherches sur le virus mutant H5N1 suspendues

Publié le : 24 janvier 2012

Face aux inquiétudes et aux débats soulevés par leur découverte, les scientifiques, qui ont su créer un virus mutant très pathogène de la grippe aviaire H5N1 (Cf. Synthèse de presse du 08/12/11), ont annoncé une pause de 60 jours dans leurs recherches, afin de débattre de l’intérêt de ces travaux lors d’un forum scientifique international.

En septembre 2011, l’équipe de Ron Fouchier du Centre Erasmus de Rotterdam (Hollande) et celle de Yoshihiro Kawaoka de l’Université du Wisconsin-Madison (Etats-Unis) et de l’Université de Tokyo avaient en effet déclenché une polémique en présentant leurs travaux. En décembre, le comité américain pour la science et la biosécurité (National Science Advisory Board for Biosecurity, NSABB) avait alors demandé aux revues scientifiques de ne pas publier tous les détails de l’expérience réalisée par les chercheurs. Si les éditeurs et auteurs avaient accepté, ils avaient cependant réclamé aux organismes internationaux, comme l’OMS, la création d’un système sécurisé qui permettrait aux scientifiques sérieux d’accéder aux informations.

Sciences et Avenir.fr (Cécile Dumas) 24/01/12 - L'Express.fr 23/01/12 - Atlantico.fr 24/01/12

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres