Les OGM réhabilités

Publié le : 16 décembre 2002

Dans deux rapports publiés hier et avant-hier, l’Académie des sciences d’une part, l’Académie de médecine et l’Académie de pharmacie d’autre part ont estimé que l’utilisation des OGM à des fins alimentaires ou thérapeutiques ne posaient aucun danger particulier pour la santé humaine. 

Elles ont remis au gouvernement un texte en faveur d’une introduction « raisonnée et prudente » et « au cas par cas » des plantes transgéniques dans l’agriculture estimant que « leurs avantages l’emportaient sur les risques éventuels ». Ces recommandations sont intervenues alors que l’Union européenne s’est dotée la semaine dernière d’une législation sur l’étiquetage et la traçabilité des OGM (cf revue de presse du 11/12/02).

Roseline Bachelot, ministre de l’écologie a estimé que la levée du moratoire sur l’usage des OGM en vigueur depuis 1999 pourrait être envisagée dans « à peu près » un an.

 

Consultez le résumé du rapport intitulé « les plantes génétiquement modifiées » de l’Académie des sciences et de médecine

<p>Le Monde (Jean-Yves Nau et Hervé Morin) 14/12/02 - Le Figaro 14/12/02 - Libération 16/12/02 - La Croix 16/12/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres