Les lois de bioéthique devant le Sénat

Publié le : 15 janvier 2003

Avant que les lois de bioéthique ne soient discutées à l’Assemblée Nationale à la fin du mois, la commission des affaires sociales du Sénat examine ce matin les amendements apportés au texte, par le sénateur UMP des Bouches du Rhône, Francis Giraud, un proche de Jean-François Mattéi.
Le sénateur devrait proposer d’interdire clairement le clonage reproductif. Il devrait également interdire le clonage thérapeutique au motif qu’en l’état actuel des connaissances rien ne garantit que ce dernier permette de traiter un grand nombre de maladies. Quant à la possibilité de créer des embryons dans le seul but d’évaluer les  nouvelles techniques d’assistance médicale à la procréation, elle devrait être supprimée. En revanche, les recherches sur les embryons surnuméraires devraient toujours être autorisées.
Les sénateurs devraient également interdire le transfert d’embryons post mortem en cas de décès de l’homme car cette disposition pose de nombreux problèmes juridiques. 
Enfin, les sénateurs devraient revenir sur la question de l’élargissement du cercle des donneurs d’organes et sur la brevetabilité du génome.

La Croix (Marianne Gomez) 15/01/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres