Les lois de bioéthique à l’Assemblée

Publié le : 27 mars 2003

La Commission des affaires sociales de l’Assemblée examine depuis hier le projet de loi sur la bioéthique. 173 amendements ont été déposés. Les députés ne pourront en débattre dans l’hémicycle qu’à la fin du mois de mai.

Le 19 mars dernier, la Commission des lois a examiné pour avis, sur le rapport de Mme Valérie Pecresse, le projet de loi relatif à la bioéthique (n° 593).

A cette occasion, Pierre-Louis Fagniez (UMP, Val de Marne) rapporteur de la Commission des affaires culturelles, familiales et sociales, a déclaré que seul, le clonage reproductif devrait être interdit. Selon lui, le clonage thérapeutique est "utile à la science et au progrès médical". Il préfère parler de "transfert nucléaire" au lieu de clonage thérapeutique. Concernant la recherche sur l’embryon, il pense que le prélèvement cellulaire, que la loi autoriserait sur les embryons surnuméraires, "ne porterait nullement atteinte à l’embryon". Il craint que des lois "restrictives" n’entravent les progrès de la recherche médicale.

Lire le compte-rendu de séance de la Commission des Lois.

Gènéthique

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres