Les lois de bioéthique à l’Assemblée

Publié le 27 Mar, 2003

La Commission des affaires sociales de l’Assemblée examine depuis hier le projet de loi sur la bioéthique. 173 amendements ont été déposés. Les députés ne pourront en débattre dans l’hémicycle qu’à la fin du mois de mai.

Le 19 mars dernier, la Commission des lois a examiné pour avis, sur le rapport de Mme Valérie Pecresse, le projet de loi relatif à la bioéthique (n° 593).

A cette occasion, Pierre-Louis Fagniez (UMP, Val de Marne) rapporteur de la Commission des affaires culturelles, familiales et sociales, a déclaré que seul, le clonage reproductif devrait être interdit. Selon lui, le clonage thérapeutique est "utile à la science et au progrès médical". Il préfère parler de "transfert nucléaire" au lieu de clonage thérapeutique. Concernant la recherche sur l’embryon, il pense que le prélèvement cellulaire, que la loi autoriserait sur les embryons surnuméraires, "ne porterait nullement atteinte à l’embryon". Il craint que des lois "restrictives" n’entravent les progrès de la recherche médicale.

Lire le compte-rendu de séance de la Commission des Lois.

Gènéthique

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres