Les associations suisses d’« assistance au suicide » « submergées » après le vote du parlement allemand

Publié le 15 Nov, 2015

Les « associations d’assistance au suicide » suisses se disent « submergées » de demandes après le vote du parlement allemand, qui a interdit, la semaine dernière, les euthanasies commerciales (cf. Gènéthique du 6 novembre 2015). Le nombre d’appels aurait explosé selon les associations Exit et Dignitas.

 

La Suisse est « le seul pays où des non-résidents peuvent bénéficier de l’assistance au suicide ». Les allemands et les britanniques sont « de loin les plus nombreux » parmi les étrangers qui viennent en Suisse pour y être euthanasiés.

 

Ces associations « examinent maintenant la question de savoir si leurs employés encourent des risques à traverser la frontière pour porter assistance à ces personnes ». Elles s’inquiètent de la volonté de « cercles influents » en Suisse qui souhaitent « limiter ou interdire l’aide à la mort autodéterminée professionnalisée ».

24 heures (2015/11/13)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

douleur_pixabay
/ Genre

Les chirurgies de changement de genre associées à une augmentation des suicides

Une étude met en évidence une « augmentation notable » du risque de tentatives de suicide chez les adultes ayant subi une ...
iPS : bientôt un traitement sur le marché japonais ?

iPS : bientôt un traitement sur le marché japonais ?

La société Cuorips s'apprête à demander le feu vert du Gouvernement japonais pour une thérapie mettant en œuvre des cellules ...
piglet-3386356_1920
/ Don d'organes

Xénotransplantation : en Chine, un patient vivant reçoit un foie de porc

Le 24 mai, des chercheurs chinois ont annoncé avoir transplanté avec succès un foie de porc génétiquement modifié sur un ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres