Les activités de l’Agence de la biomédecine

Publié le 31 Jan, 2008

Le Quotidien du Médecin fait le point sur les différentes activités de l’Agence de la biomédecine née de la loi de bioéthique de 2004.

Carine Camby, directrice de l’Agence de la biomédecine rappelle que la loi est seulement là pour fixer un cadre général. Il y a, selon elle, une véritable demande d’encadrement de la part de la société : "individuellement, les gens demandent la possibilité d’avoir accès à ces techniques (diagnostic préimplantatoire, gestation pour autrui…), et que leur situation personnelle soit prise en considération. Et, en même temps, sur le plan général, ils trouvent normal qu’il y ait un encadrement".

Pour Carine Camby, l’anonymat, la gratuité et le consentement font consensus. Pour elle, ce sont les 3 principes sur lesquels s’est construit en France le droit de la bioéthique

Au niveau du don d’organes, elle rappelle qu’aujourd’hui nous sommes sur une réglementation du consentement présumé qui n’est pas facile à mettre en œuvre. La politique actuelle, qui est d’informer les gens sans les obliger à se positionner, est, selon elle, satisfaisante.

Au niveau de la recherche sur l’embryon, elle estime que la période probatoire de 5 ans est réussie. Elle souhaite à présent, "sortir du régime dérogatoire et considérer que cette recherche est aujourd’hui autorisée en France".

Sur la question de l’uniformisation de la législation européenne en matière de bioéthique, elle estime que "ce n’est pas parce qu’on autorise ailleurs, pour d’autres raisons, que l’on doit autoriser en France".

Enfin, elle rappelle que la question de l’euthanasie ne fait pas partie de la loi de bioéthique. La question de la fin de vie a été traitée dans la loi Léonetti, rappelle-t-elle. Elle explique cependant qu’elle n’est pas opposée à ce que le champ de la loi de bioéthique soit élargi à de nouveaux domaines qui seraient apparus depuis 2004.

Le Quotidien du Médecin (Stéphanie Hasendahl) 31/01/08

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres