Les 1ers rats clonés sont français

Publié le : 26 septembre 2003

L’Inra, en collaboration avec la société lyonnaise de biotechnologie GenOway, sont parvenus à cloner des rats*. Le plus vieux, Ralf, serait né en novembre dernier, suivi d’un autre mâle et de deux femelles. Ces rats clonés se portent bien et sont fertiles.

Le rat est un des animaux de laboratoire les plus utilisés et sert de modèle animal pour la maladie d’Alzheimer, l’hypertension artérielle humaine et les maladies du métabolisme (obésité, diabète, …). Jusqu’à maintenant, les tentatives de clonage de rats n’avaient été que des échecs. En effet, les ovocytes de rates sont spontanément et très rapidement activés ce qui laisse trop peu de temps pour mener à bien le processus de transfert du noyau d’une cellule somatique dans le noyau énucléé. Les chercheurs ont mis au point un médicament permettant de retarder l’activation des ovocytes. Grâce à cette substance le clonage du rat est possible et le taux de succès est de 1% comme pour les autres espèces.

Pour l’équipe des chercheurs l’intérêt de cloner des rats est notamment de pouvoir obtenir des rats transgéniques car jusqu’à maintenant ils résistaient aux modifications génétiques.

 

* Publication dans la revue scientifique Science du 26 septembre 2003

<p>Le Quotidien du Médecin (Dr Véronique Nguyen) 26/09/03 - Le Figaro (Jean-Michel Bader) 26/09/03 - Libération (Corinne Bensimon) 26/09/03 - La Croix (Denis Sergent) 26/09/03 - Le Monde (Jean-Yves Nau) 27/09/03</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres