L’Ecosse sur le chemin du consentement présumé au don d’organes ?

Publié le 7 Déc, 2015

Dans le sillage de l’introduction du consentement présumé au don d’organes le 1er décembre 2015 au Pays de Galles (cf. Gènéthique du 25 novembre 2015), Anne McTaggart, membre du parlement écossais, a lancé une proposition de loi visant à introduire le même système de consentement présumé en Ecosse. Elle a expliqué que « de nombreuses personnes décédaient  à cause d’un manque d’organes et qu’un simple changement dans la loi pourrait sauver ces vies ». « Les analyses suggèrent qu’un tel changement de loi pourrait mener à une augmentation de 25% à 30% du nombre d’organes disponibles ».

 

La proposition de loi va être examinée par le Comité de Santé du Parlement Ecossais, lequel a déjà reçu de nombreuses associations supportant le projet.

 

Evening Times (08/12/2015)

Partager cet article

Synthèses de presse

Italie : le Sénat permet une meilleure information des femmes souhaitant avorter
/ IVG-IMG

Italie : le Sénat permet une meilleure information des femmes souhaitant avorter

Le 23 avril, le Sénat a voté une loi permettant aux personnes qualifiées dans le « soutien de la maternité ...
Une sœur mère porteuse, une autre pour les ovocytes
/ PMA-GPA

Une sœur mère porteuse, une autre pour les ovocytes

Emersyn a été conçue en utilisant les gamètes du mari de Jaclyn et les ovocytes de Meredith, sa sœur. Et ...
Drapeaux Europe
/ PMA-GPA

“Exploitation de la GPA” : une forme de traite des êtres humains selon le Parlement européen

Le Parlement européen a voté en faveur du projet de révision de la Directive européenne sur la traite des êtres ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres