L’Ecosse sur le chemin du consentement présumé au don d’organes ?

Publié le 7 Déc, 2015

Dans le sillage de l’introduction du consentement présumé au don d’organes le 1er décembre 2015 au Pays de Galles (cf. Gènéthique du 25 novembre 2015), Anne McTaggart, membre du parlement écossais, a lancé une proposition de loi visant à introduire le même système de consentement présumé en Ecosse. Elle a expliqué que « de nombreuses personnes décédaient  à cause d’un manque d’organes et qu’un simple changement dans la loi pourrait sauver ces vies ». « Les analyses suggèrent qu’un tel changement de loi pourrait mener à une augmentation de 25% à 30% du nombre d’organes disponibles ».

 

La proposition de loi va être examinée par le Comité de Santé du Parlement Ecossais, lequel a déjà reçu de nombreuses associations supportant le projet.

 

Evening Times (08/12/2015)

Partager cet article

Synthèses de presse

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?
/ Fin de vie

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?

Mardi, Agnès Firmin Le Bodo a lancé un « atelier culture palliative » pour repenser la stratégie en matière de ...
ia_-_istock-636754212
/ Génome

Une IA pour accélérer le développement de thérapies géniques

Des chercheurs ont conçu un programme d'intelligence artificielle afin de produire des « protéines personnalisables » appelées doigts de zinc ...
Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur
/ IVG-IMG

Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur

L’avortement est désormais possible « pour n'importe quelle raison pendant les 9 mois de la grossesse », indique la sénatrice Julia Coleman ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres