Le Sénat belge se penche sur la GPA sans consulter les femmes

Publié le 13 Oct, 2015

Depuis le début de l’année, le « sénat belge se penche sur le sujet » de la GPA[1]. Il a « procédé a des auditions » de juristes et de psychologues, et « fait circuler un questionnaire allant dans le sens d’un encadrement de la GPA, comme en Grande Bretagne ». Les associations de femmes du centre démocrate humaniste (CDH) s’étonnent d’avoir été « ignorées » par le Sénat : « La maternité n’est elle pas aussi une affaire de femme ? »

 

Elles reconnaissent que « le désir d’enfant est profondément humain », et salue le « souhait généreux de donner la vie et de créer une famille », mais « refusent une société où tout désir doit devenir un droit, où le droit à l’enfant primerait sur les droits de l’enfant ». Défendant par ailleurs les droits à la santé sexuelle et reproductive, les femmes CDH « estiment que la GPA ne constitue pas un progrès social ni pour les femmes ni pour les enfants » et que cette pratique porte atteinte à la dignité des femmes et des enfants.

 

Les « femmes CDH » demandent « que le législateur examine la possibilité d’interdire toute GPA ». Elles s’associent aux prises de position de 160 signataires de 17 pays « pour l’arrêt immédiat de la GPA » (cf. Gènéthique du 12 mai 2015) et des auteurs belges du texte : « Grossesse pour abandon : on n’encadre pas une mauvaise pratique, on la combat ». Elles plaident également pour « que la Belgique prenne, avec d’autres pays, une initiative internationale pour combattre une pratique mondialiste, comme la France l’a suggérée » (cf. Gènéthique du 14 septembre 2015).

 

 

[1] Actuellement, en Belgique, « en l’absence de législation spécifique, la GPA est ‘tolérée’ ».

 

La Libre (13/10/2015)

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres