Le remboursement du cœur artificiel Carmat approuvé aux Etats-Unis

Publié le 14 Mai, 2020

La société Carmat a obtenu « l’approbation pour le remboursement de son cœur artificiel total » aux Etats-Unis, dans le cadre de l’essai clinique mené dans le pays (cf. Le coeur artificiel Carmat reçoit l’approbation américaine pour un essai clinique de 10 patients).

 

« Les Centers for Medicare & Medicaid Services (CMS) ont en effet validé la prise en charge du dispositif et des éléments et services de soins de routine destinés aux bénéficiaires de l’assurance-maladie américaine (Medicare) qui seront recrutés dans l’étude de faisabilité. » Une validation qui « confirme la classification du dispositif Carmat par la FDA dans la catégorie B » désignant les dispositifs non-expérimentaux « pour lesquels les questions initiales de sécurité et d’efficacité ont été résolues ».

 

« Cette approbation de la prise en charge par CMS marque une étape très importante pour Carmat, car elle appuie considérablement notre développement aux États-Unis », a déclaré, Stéphane Piat, directeur général de Carmat. « En effet, les hôpitaux pourront recevoir des paiements relatifs au dispositif et aux éléments et services de soins de routine pendant l’étude clinique », explique-t-il. « Compte tenu des discussions en cours avec les centres, et sous réserve de l’évolution positive du contexte COVID-19, nous estimons que le recrutement des patients pourrait débuter au quatrième trimestre 2020, comme prévu. »

 

Pour aller plus loin :

Approbation définitive du coeur artificiel CARMAT au « Forfait Innovation », son action à la hausse

Coeur artificiel CARMAT : un patient en vie depuis deux ans avec sa bioprothèse

Cœur artificiel Carmat : un 12e patient implanté en République tchèque

Cœur artificiel total : Carmat obtient l’autorisation de reprendre l’étude PIVOT au Kazakhstan

Capital avec AOF (13/05/2020)

 

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

animal-1238374_960_720_ixabay
/ Génome

Maladie d’Alzheimer : une étude prometteuse chez la souris

L’injection d’une protéine amyloïde-β mutée dans l’hippocampe de souris génétiquement modifiées pour « mimer la maladie d’Alzheimer », a permis de réduire ...
Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres