Le rapport utilité/ coût du dépistage

Publié le : 27 janvier 2004

Aux États Unis, l’amniocentèse est réservée aux femmes âgées de 35 ans et plus, car le risque de fausse couche lié à la procédure est approximativement égal à la probabilité d’accoucher d’un enfant porteur de la trisomie 21. Une analyse américaine montre que sur un plan économique le coût du dépistage est compensé par l’économie réalisée en évitant une naissance anormale…

Note de la rédaction : Rappelons qu’en France, le coût du dépistage s’élève à 100 millions d’euros par an, et toujours pas de politique publique de recherche à usage thérapeutique pour les personnes trisomiques.
cf rapport de la cour des comptes

Le Quotidien du Médecin (Dr Béatrice Vuaille) 27/01/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres