Le PS pour l’élargissement de l’AMP à “toutes les femmes”

Publié le 13 Fév, 2012

Le 11 février 2012, lors d’un débat organisé par l’Association des parents et futurs parents gays et lesbiens (APGL), la députée socialiste George Pau-Langevin a confirmé que François Hollande souhaitait ouvrir l’assistance médicale à la procréation (AMP) "aussi bien [aux] homosexuelles, [aux] pacsées que [aux] femmes célibataires engagées dans un couple", excluant les femmes vivants seules.  "Que les gens soient mariés, pas mariés, hétéros ou homos, pour nous ce n’est pas ce qui compte, mais on souhaite qu’il y ait un projet parental organisé, quelque chose de stable", a précisé la députée. Aujourd’hui en France, les techniques d’AMP, c’est-à-dire l’insémination artificielle et la fécondation in vitro, sont réservées aux couples hétérosexuels en âge de procréer et confrontés à des problèmes de stérilité.
Comme annoncé le 26 janvier dernier dans la proposition 31 de son programme, le candidat ouvrira, s’il est élu, l’AMP "à toutes les femmes", reprenant ainsi à son compte l’une des principales revendications des associations de lutte pour les droits des homosexuels.

Selon le quotidien La Croix, cet élargissement a des conséquences plus importantes qu’il n’y paraît : "Il ne s’agit pas seulement de reconnaître les familles homoparentales qui vivent aujourd’hui en France et d’élargir le droit à l’adoption, mais de promouvoir un mode alternatif de procréation". D’autres craignent qu’il ouvre la voie à une médecine "prestataire de service". 
Le ministre Jean Leonetti a mis en garde contre un "effet de contagion" : "Si on accepte l’aide médicale pour toutes les femmes, comment refuser ensuite d’accorder le même droit aux hommes, donc d’autoriser la gestation pour autrui ?". En effet, le recours aux mères porteuses, interdit en France, a profondément divisé le PS. François Hollande s’y est dit hostile. En revanche, il a promis de reconnaître la "filiation des enfants conçus à l’étranger par mères porteuses".

Le Monde (Gaëlle Dupont) 10/02/12 – AFP (Alain Jocard) 12/02/12 – La Croix (Marine Lamoureux) 13/02/12 – Le Point 11/02/12 – Figaro.fr 11/02/12 – Lunion.presse.fr 12/02/12

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres