Le prix international Sisley-Jérôme Lejeune décerné à Mara Dierssen

Publié le : 22 juin 2010

Le 21 juin 2010 au musée d’histoire de la Médecine à Paris, le Professeur Mara Dierssen, chef du Groupe d’analyse neurocomportementale du Centre de régulation génomique de Barcelone, a reçu le prix international Sisley-Jérôme-Lejeune pour ses travaux sur le retard mental. Créé par la Fondation Jérôme Lejeune en partenariat avec la Fondation Sisley, ce prix international, doté de 20 000 euros, récompense et encourage la recherche sur les maladies génétiques de l’intelligence.

Les travaux de Mara Dierssen, âgée de 48 ans, visent à identifier les bases génétiques et moléculaires des retards mentaux. De la recherche fondamentale jusqu’à la recherche appliquée, la chercheuse espagnole de renommée internationale ne s’est pas ménagé pour faire aboutir le projet auquel elle tient : "trouver un traitement de la trisomie 21". "C’est ce qui nous a plu dans sa démarche : Mara est une fonceuse très polyvalente, qui est passée du travail le plus fondamental à des essais sur la souris, et maintenant sur l’homme" explique le Dr. Henri Bléhaut, directeur de la recherche de la Fondation Jérôme Lejeune.

Les travaux prometteurs de Mara Dierssen s’inscrivent dans une série de découvertes concernant la trisomie 21 : il y a quelques années, des recherches sur des souris trisomiques ont permis de comprendre qu’une corrélation existe entre les altérations cognitives de ces souris et la trop forte expression du gène Dyrk1A. Le chercheur français Jean Delabar a peu après découvert qu’une molécule du thé vert possédait la capacité de freiner l’expression de ce gène.

Aujourd’hui, les travaux de Mara Dierssen commencent à porter des fruits avec la mise en place d’un essai clinique sur cette molécule extraite du thé vert qui a été testée avec succès sur des souris trisomiques 21 en 2009. Avec le soutien de la Fondation Jérôme Lejeune, Mara Dierssen a mené  en janvier 2010 un second test auprès d’une quinzaine de patients qui a montré l’innocuité de la molécule. Bientôt, un essai en double aveugle contre placebo sera lancé auprès d’une centaine de patients.

La Croix (Marianne Gomez) 22/06/10

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres