Le Pr Hwang va-t-il rejoindre Raël ?

Publié le 18 Jan, 2006

La disgrâce du Pr Hwang Woo-suk est ressentie en Corée du Sud non seulement comme une véritable trahison de la part de quelqu’un qui avait mobilisé tant d’espoirs mais aussi comme un déshonneur pour tout le pays. Les autorités s’inquiètent aujourd’hui des retombées de cette affaire sur la coopération internationale. Elles tentent de démontrer que cette affaire ne concernait que quelques chercheurs et qu’il ne faut pas en faire une généralité et diaboliser l’ensemble de la communauté scientifique.

Il n’en reste pas moins que c’est le système social lui-même, inspiré par l’obsession du succès, qui est aujourd’hui remis en cause. L’ambition des dirigeants politiques, relayée par une opinion publique qui s’est laissée abuser par cette fierté nationale, a favorisé l’emballement de ces recherches. Le Pr Hwang affirmait lui-même le 12 janvier dernier : "on ne peut pas réussir quelque chose à moins d’être obsédé par le succès. Nous l’avons été au point de nous aveugler".

La secte Raël qui s’était fait remarquer en annonçant en décembre 2002 (cf revue de presse du 23/12/2002) la fausse naissance du premier bébé cloné vient de proposer à Hwang Woo-suk de la rejoindre. Brigitte Boisselier, l’une des responsables de la secte Raël a rappelé que la société Clonaid qui lui appartient, travaillait sur le clonage humain à la fois reproductif et thérapeutique.

Elle annonce aussi qu’elle aurait cloné plusieurs dizaines d’êtres humains dont le plus âgé aurait 4 ans mais aucune preuve de ces naissances n’a été apportée.

Brigitte Boisselier estime que le Pr Hwang Woo-suk a bien obtenu les résultats annoncés mais qu’il aurait été victime des opposants aux recherches sur les cellules souches embryonnaires, notamment des catholiques.

Le Monde (Philippe Pons) 18/01/06

Partager cet article

Synthèses de presse

04_genome
/ Génome

Génome : découverte d’une nouvelle maladie génétique affectant le cerveau

Selon des chercheurs, le gène GRIA1 est à l’origine d’une maladie génétique provoquant un « développement anormal du cerveau » ...
Israël réforme l’accès à l’avortement
/ IVG-IMG

Israël réforme l’accès à l’avortement

En Israël, l’avortement est encadré par des procédures mises en place dans les années 70. Le Parlement a approuvé une ...
justice3
/ IVG-IMG

Avortement aux Etats-Unis : la bataille judiciaire est lancée

« Les lois qui sont maintenant en place ont été adoptées par le peuple », rappelle le procureur général de Louisiane ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres