Le Pérou suspend la distribution de la pilule du lendemain

Publié le : 28 octobre 2009

Le tribunal constitutionnel du Pérou a décidé de suspendre la distribution de la "pilule du lendemain". Il a estimé qu’en raison de son possible effet abortif, elle était en contradiction avec l’article 2.1 de la Constitution politique du Pérou qui reconnaît le droit à la vie de l’enfant à naître.

Le cardinal de Lima, Mgr Juan Luis Cipriani a fait part de sa satisfaction : "Je me réjouis de la décision du tribunal constitutionnel, qui est extrêmement honnête et parle clairement des aspects qui ont motivé sa décision. Cette sentence révèle une recherche de vérité par des moyens scientifiques et légaux. L’Etat est en devoir de veiller sur la conception de l’être humain".

Il a rappelé la nécessité du respect des droits de l’homme et d’une éducation sexuelle qui ne se limite pas à une instruction technique mais qui promeuve un mode de vie conforme à la dignité humaine.

Zenit 26/10/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres