Le Pérou suspend la distribution de la pilule du lendemain

Publié le 28 Oct, 2009

Le tribunal constitutionnel du Pérou a décidé de suspendre la distribution de la "pilule du lendemain". Il a estimé qu’en raison de son possible effet abortif, elle était en contradiction avec l’article 2.1 de la Constitution politique du Pérou qui reconnaît le droit à la vie de l’enfant à naître.

Le cardinal de Lima, Mgr Juan Luis Cipriani a fait part de sa satisfaction : "Je me réjouis de la décision du tribunal constitutionnel, qui est extrêmement honnête et parle clairement des aspects qui ont motivé sa décision. Cette sentence révèle une recherche de vérité par des moyens scientifiques et légaux. L’Etat est en devoir de veiller sur la conception de l’être humain".

Il a rappelé la nécessité du respect des droits de l’homme et d’une éducation sexuelle qui ne se limite pas à une instruction technique mais qui promeuve un mode de vie conforme à la dignité humaine.

Partager cet article

Synthèses de presse

Italie: selon le tribunal d’Ancône il existe un "droit au suicide"
/ Fin de vie

Italie: selon le tribunal d’Ancône il existe un “droit au suicide”

Le tribunal d'Ancône interprète un arrêt de la cour constitutionnelle dépénalisant l'aide au suicide comme un droit personnel au suicide ...
Australie: Marie Stopes International ferme des cliniques d'avortement
/ IVG-IMG

Australie: Marie Stopes International ferme des cliniques d’avortement

Dans la région du Queensland, les cliniques d’avortement n’étant plus « financièrement viables », fermeront en juillet ...
10_open_data
/ E-santé

Neuf applications de santé sur dix récoltent les données de leurs utilisateurs

Une étude révèle de « graves problèmes de protection de la vie privée et des pratiques de protection de la ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres